Voart logo Menu
© K. Graham, Plancher mural no.3, 2019, érable, MDF, contreplaqué, impressions jet d'encre, 94 cm x 94 cm x 2,5 cm

Un espace/de mémoire

10 juin 2022 -> 21 août 2022

Entrée libre

L’installation immersive Un espace/de mémoire allie photographie, sculpture et structure de bois afin de créer un espace où l’architecture et le mobilier ne font qu’une entité. Il s’agit d’un espace fictif qui fait écho à nos propres manières d’habiter. Ce projet entrelace intimement l’espace et la mémoire, de sorte qu’on ne sache lequel des deux est la prémisse de l’autre. L’artiste explore l’espace de vie, de même que la construction et la représentation de l’identité par les matériaux et les objets qui meublent notre quotidien.

L’artiste questionne notre rapport à l’espace privé en s’attardant sur le caractère commun des choses qui le constituent. Elle s’intéresse plus spécifiquement à l’individu québécois en faisant de son environnement domestique la source première de son inspiration.

Kassandra Graham questionne aussi l’ambiguïté de l’œuvre d’art pour sa valeur esthétique autant que pour sa fonction d’usage. Elle aime que l’œuvre laisse planer un doute sur son réel statut. Les stratégies de détournement qu’elle emploie servent notamment à accentuer cette ambivalence.

Artiste

  • Kassandra Graham

Diplômée en arts visuels et médiatiques de l’Université Laval, à Québec, Kassandra Graham poursuit des études en enseignement collégial. Artiste de la relève, elle a œuvré dans le milieu de la diffusion en art contemporain à titre de chroniqueuse à CKRL pour l’émission L’Aérospatial, à titre de médiatrice culturelle pour Ex Muro ainsi que le Symposium International d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Elle s’est méritée de nombreux prix et bourses dont Première Ovation, ARTCH – Art contemporain émergent et le Prix Louis Garneau de l’Université Laval.  En 2020, l’installation Un espace/de mémoire a été présentée à la Galerie d’art de l’Hôtel de ville d’Ottawa. Elle a participé à la Manif d’Art à Québec ainsi qu’à nombreuses expositions collectives.  

Les œuvres de Kassandra Graham sont souvent empreintes de nostalgie et se présentent sous forme d’univers qui mélangent le réel et la fiction. L’artiste s’intéresse particulièrement à l’aspect narratif des objets, du mobilier et de l’architecture, à la charge de sens qu’ils communiquent et à ce qu’ils représentent pour la société.