Voart logo Menu

Mémoire de lieux

Val-d’Or – Le 3 juin 2022 – VOART, Centre d’exposition de Val-d’Or, présente du 10 juin au 21 août 2022, deux expositions dont les propositions visent la réflexion sur le bâti dans la construction de la mémoire. Il s’agit de « Un espace/de mémoire » de Kassandra Graham et de « Carnet de voyage – cités imaginaires » de Jean Robitaille. Le vernissage sera le vendredi 10 juin, de 17 h à 19 h, en présence de l’artiste et du photographe.

UN ESPACE/DE MÉMOIRE de Kassandra Graham

L’installation immersive Un espace/de mémoire allie photographie, sculpture et structure de bois afin de créer un espace où l’architecture et le mobilier ne font qu’une entité. Il s’agit d’un espace fictif qui fait écho à nos propres manières d’habiter. Ce projet entrelace intimement l’espace et la mémoire, de sorte qu’on ne sache lequel des deux est la prémisse de l’autre. L’artiste explore l’espace de vie, de même que la construction et la représentation de l’identité par les matériaux et les objets qui meublent notre quotidien.

Diplômée en arts visuels et médiatiques de l’Université Laval, à Québec, les œuvres de Kassandra Graham sont souvent empreintes de nostalgie et se présentent sous forme d’univers qui mélangent le réel et la fiction.

 

CARNET DE VOYAGE – CITÉS IMAGINAIRES de Jean Robitaille

L’exposition Carnet de voyage – Cités imaginaires révèle les vestiges du patrimoine industriel minier abitibien d’un temps révolu, où les entreprises minières n’avaient pas l’obligation de neutraliser leur passage. Une architecture figée dans le temps où la frontière entre réalité et fiction est bien mince. Les photographies de Jean Robitaille mettent en lumière les traces d’une histoire récente malgré les nombreuses évocations de lointaines époques sur différents continents.

Depuis 1960, les photographies de M. Robitaille sont diffusées dans des expositions collectives. Il a contribué à de nombreux ouvrages et recherches en collaboration avec la Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or.

-30-